• Oceanos Safari

Plongée spectaculaire à Ras Mohammed




Proche de la station balnéaire bien connue de Sharm el-Sheik, le Parc National de Ras Mohammed offre aux plongeurs un spectacle inoubliable à partir de la fin du mois de mai. Il s’agit en effet de la période où la nature s’emballe et où de nombreuses espèces entament leur phase de reproduction.



Situé à la pointe sud du Sinaï, le Parc national de Ras Mohammed est incontestablement l’un des sites les plus réputés du nord de la mer Rouge. Les conditions de plongée y sont excellentes toute l’année et s’immerger à cet endroit est la garantie de jolies rencontres sur des récifs multicolores et en excellent état.


Cependant, il existe une période où la qualité des plongées monte encore d’un cran jusqu’à en devenir littéralement exceptionnelle





Calendrier et cycle lunaire


En mars-avril, les eaux du Parc national connaissent un premier boom planctonique et il faut attendre que la visibilité s’améliore et que la température augmente pour entrer dans la période la plus faste du site : la période de reproduction de nombreuses espèces de poissons qui s’étend de fin mai à fin juillet. Ces dernières se regroupent en bancs de plusieurs centaines d’individus pour laisser opérer le tourbillon de la vie et émerveiller les plongeurs.


Le frai des poissons commence généralement avec la nouvelle lune du mois de mai ou de début juin lors des marées de périgée printanières. L’activité et les rassemblements culminent ensuite successivement à la pleine lune de ces mois-clés.





Concentration des espèces


Au cours de cette période, une espèce en particulier se rassemble en un banc de milliers d’individus pour former un véritable tourbillon s’égrenant de la surface à une trentaine de mètres de profondeur. Il s’agit des vivaneaux à deux taches aussi appelés vivaneaux-chiens rouges (Lutjanus bohar) que l’on peut généralement observer le long du tombant de Shark Reef ou un peu plus loin dans le bleu. Souvent placides, ces poissons se laissent facilement approcher et, avec un peu de chance, on peut même arriver à se glisser dans leur spirale hypnotisante.


Un peu plus bas, on observe l’évolution des carangues à gros yeux (Caranx sexfasciatus). Elles nagent calmement en bancs serrés et, par moment, un couple s’extirpe du groupe pour entamer sa parade nuptiale. Le mâle change de couleur et est alors paré d’une livrée noire tranchant nettement avec celle de la femelle qui conserve sa couleur gris argenté.





Une autre espèce participant à ce phénomène est le nason à éperons bleus (Naso unicornis) également appelé poisson-licorne. Appartenant à la famille des poissons chirurgiens, il évolue en banc compact d’une centaines d’individus souvent collés le long du tombant.


Entre les récifs de Shark et Yolanda reef et à plus faible profondeur, les platax (Platax orbicularis) se rassemblent également pour le frai. Le reste de l’année, on les rencontre généralement en duo voire en tout petit groupe. Mais au début de l’été, ils formant des concentrations impressionnantes de plusieurs dizaines d’individus.





Toutes les espèces précitées peuvent être observées tout au long de l’année mais elles sont beaucoup plus éparpillées sur les différents récifs du Parc national. Ce n’est qu’au cours des mois de mai, juin et juillet que l’on peut les observer en bancs compacts de plusieurs dizaines voire centaines d’individus. Véritable source d’émerveillement, ce phénomène lié à la reproduction des poissons représente une expérience époustouflante pour tous les plongeurs.





Un environnement protégé


Situé à quelques kilomètres de la très prisée Sharm el-Sheik, le Parc National de Ras Mohammed fut créé en 1983. Il s’étend sur une superficie terrestre et maritime de 480 km2.


Bien conscientes de la richesse de ces eaux, les autorités locales y ont instauré des mesures de protection de cet environnement enchanteur. Ainsi, les activités de pêche - professionnelles et récréatives - y sont proscrites, aucun bateau ne peut mouiller dans le Parc et les constructions sur le rivage y sont interdites. D’autre part, les bateaux emmenant des touristes doivent demander un permis spécial pour y accéder.





Plonger à Ras Mohammed en croisière vous garantit de vous immerger tôt le matin et à des horaires décalés. Vous évitez ainsi de vous retrouver avec les bateaux sortant à la journée depuis Sharm el-Sheik et vous profitez ainsi pleinement de la magie des lieux.


Nous vous invitons à (re)découvrir les merveilles du nord de la mer Rouge au début de l’été. Frissons et émerveillement garantis !

Conséquence directe des deux a priori mentionnés ci-dessus, les sites sont moins fréquentés en été et vous pourrez plonger loin de la foule. Rien de tel pour profiter des sites dans toute leur splendeur.




Les croisières qui passent par Ras Mohammed :


💦 Nord

💦 Nord & Tiran

💦 Nord & Brothers

💦 Tiran & Dahab

💦 Marine Parks



⬇️ Consultez notre planning pour choisir votre prochaine croisière ⬇️



N'hésitez pas à nous contacter pour toute question sur votre future croisière en mer Rouge 🐬🌟

46 vues0 commentaire